Retour

Communiqué de presse

 

PARIS – Inop’s, société spécialisée dans la mise en relation des PME d’excellence du secteur des technologies de l’information (IT) avec les grands comptes, annonce aujourd’hui avoir conclu ses premiers contrats de référencement avec de grands groupes français, tels que Technicolor, Air France et Sanofi Aventis R&D, Monecam ou encore des sociétés mutualistes, comme APICIL.

D’autres grands comptes français et internationaux, comme France Télécom, et PricewaterhouseCoopers, ainsi que des organismes publics et semi-publics (CNAM, Pôle Emploi, La Poste) se sont dits intéressés par le bien-fondé du modèle Inop’s et testent actuellement ses services.

« Nous sommes très heureux que les directions des achats de ces grands comptes aient décidé au cours des dernières semaines de lancer une collaboration avec Inop’s. A travers nous, ce sont des dizaines de PME innovantes qui vont pouvoir offrir leurs compétences et travailler directement avec de gros donneurs d’ordre. C’est une marque de confiance que nous entendons honorer pleinement »,  se félicite Laurent Lévy,  président et fondateur d’Inops.

« Ces grands comptes ont été particulièrement sensibles à la pertinence de notre projet qui consiste à les mettre en relation avec des PME d’excellence dans le secteur IT, leur procurant ainsi des gains de coût et de temps. C’est aussi une preuve de leur mobilisation forte en faveur d’une meilleure prise en compte de ces PME innovantes« , souligne Laurent Lévy.

Rééquilibrer les conditions de concurrence

Ni GIE ni structure de portage ni place de marché, Inop’s a mis en place une organisation spécifique de mise en relation directe des PME SSII (sociétés de services en ingénierie informatique) innovantes avec les grands comptes. Ce fonctionnement repose sur une labellisation stricte des adhérents et sur une plateforme de services qui offre aux grands comptes une cartographie qualifiée et unique en France des compétences des PME d’excellence.

Cette plateforme comprend notamment un outil internet composé de deux portails dédiés, l’un aux grands comptes, l’autre aux PME adhérentes. Via ce « hub », les appels d’offres des grands donneurs d’ordre sont accessibles aux PME adhérentes.

Une transparence de marché et un rééquilibrage des conditions de concurrence qui ont déjà séduit de nombreuses PME innovantes: « Moins d’un an seulement après sa création, Inop’s compte déjà une cinquantaine de PME adhérentes ou en cours de labellisation, ce qui représente un potentiel de quelque 2.500 experts en prestations intellectuelles. Nous tablons sur une centaine d’adhérents d’ici la fin 2010, soit environ 4.000 experts », affirme Laurent Lévy.

Pour devenir adhérent, une PME doit passer par un processus de labellisation: elle s’engage alors, aux côtés d’Inop’s sur 80 points contractuels destinés à garantir les domaines de compétences, le suivi qualité, le niveau d’expertise et le respect des réglementations. Ce « Pacte adhérent » permet aux petites entreprises de témoigner de leur volonté de se soumettre au fonctionnement « industriel » des grands donneurs d’ordre et de se positionner ainsi au même niveau que les grandes SSII.

« Contrairement à une place de marché, Inop’s s’engage dans un accompagnement des PME, tant d’un point de vue commercial qu’opérationnel, pour leur offrir les conditions d’une véritable projection de croissance sur un marché qui se restreint en pleine période de crise. Pour les grands comptes, cela signifie également l’assurance d’une prestation optimale », souligne Xavier Danière, directeur commercial Grands Comptes d’Inop’s.

La valeur ajoutée d’Inop’s réside en effet aussi dans sa gestion de la relation fournisseurs et dans un suivi opérationnel en aval et en amont des projets. « Aujourd’hui, nous avons une quinzaine de missions en cours, ce qui est une belle réussite en si peu de temps. Et les premiers retours des grands donneurs d’ordre sont pour l’instant extrêmement positifs », commente Laurent Lévy.

Une relation de type « gagnant-gagnant »

Le modèle unique et novateur d’Inop’s contribue à fonder une relation de type « gagnant-gagnant » entre les PME SSII et les grandes entreprises, instillant une plus grande transparence au marché des prestations intellectuelles, aujourd’hui très opaque.

Ce modèle permet aux PME labellisées de pouvoir également récupérer de 15 à 35% des marges intermédiaires jusque-là captées par les  grosses SSII. « A ce titre, nous nous inscrivons pleinement dans la volonté gouvernementale d’une dynamisation de la croissance des PME françaises », conclut Laurent Lévy.

Créée en 2009, Inop’s a été récompensée par le prix « Lauréat 2010″ décerné par le Réseau Entreprendre, qui regroupe 7.700 chefs d’entreprise.

A propos d’INOP’S
Inop’s est une société spécialisée dans la mise en œuvre de solutions innovantes pour faciliter l’accès des PME d’expertise, de niche et d’innovation du secteur des technologies de l’information (IT) aux grands comptes. Son fonctionnement unique en France repose sur un processus de labellisation des PME adhérentes pour garantir leur qualité et réactivité et le degré d’expertise. Elles peuvent ensuite, accéder directement aux appels d’offres des grandes entreprises, récupérant ainsi une partie des marges captées jusque-là par les grandes SSII intermédiaires. De leur côté, les grands comptes bénéficient d’une réponse pertinente à leurs besoins et de gains en termes de coût et de temps, Inop’s assurant la gestion de la relation fournisseurs et le suivi opérationnel des prestations. Créée en 2009, Inop’s a reçu le prix Lauréat 2010 du Réseau Entreprendre. Basée à Paris, avec des bureaux à Lyon et à Toulouse, Inop’s a une vocation nationale.

Pour en savoir plus: www.inops.fr

Contacts presse :

Bridge Communication

Francis TEMMAN
+33 (0)6 50 92 21 56
francis.temman@bridge-communication.com