Retour
SGL Carbon l Bridge Communication

COMMUNIQUE DE PRESSE
Passy (Haute-Savoie), 14 juin 2019

 

  • Le site de Passy-Chedde n’est responsable que de 1% à 2,7% des émissions de polluants
  • Le secteur résidentiel et les transports, principales sources de pollution

 

Le site de SGL Carbon de Passy-Chedde (Haute-Savoie) ne contribue que très faiblement à la pollution globale de la vallée de l’Arve, selon un diagnostic établi par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.  Ainsi, d’après l’Observatoire régional sur la qualité de l’air, la part de SGL Carbon dans les émissions de poussières (PM10) ne s’est élevée qu’à 1,9%, celle des émissions d’oxyde d’azote (NOx) à 1%, et enfin, celle des émissions de benzo(a)pyrène (BaP) à 2,7%.

Sur le seul périmètre de la Communauté de communes Pays du Mont-Blanc (CCPMB, dix communes), la part de SGL Carbon dans la pollution globale est de 5% pour les émissions de poussières (PM10), de 4% pour les NOx et de 8% pour les BaP.

Ces chiffres officiels correspondent à l’année 2016 et sont les derniers disponibles. Ils ont été présentés aux associations environnementales lors de la réunion annuelle du Comité local de suivi (CLIS).

Avec les investissements réalisés en 2017-2018 pour mettre en place de nouveaux systèmes de traitement des fumées sur le site de Passy, ces valeurs devraient probablement être encore nettement inférieures aujourd’hui.

« Depuis 2005, nous avons engagé d’importants efforts et de lourds investissements pour réduire de manière importante nos émissions polluantes. Nous respectons des seuils règlementaires extrêmement sévères et sommes le plus souvent même en dessous des limites d’émissions qui nous sont fixées. Ces nouveaux chiffres confirment que SGL Carbon représentent bien une part infime de la pollution globale dans la vallée de l’Arve », souligne le directeur du site SGL Carbon de Passy-Chedde, Serge Paget.

Le secteur résidentiel et les transports, principales sources de pollution

Selon Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, le principal contributeur aux émissions de particules fines (PM10) dans la vallée de l’Arve est le secteur résidentiel (68,2%). Viennent ensuite les transports routiers (15,2%), l’industrie (12,6%), l’agriculture (2,2%) et le tertiaire (1,8%).

SGL Carbon et particules fines l Relations Presse Bridge Communication

Pour les oxydes d’azote (NOx), le principal émetteur est le secteur des transports routiers (70,1%), devant le secteur résidentiel (11,1%), l’industrie (11,1%), le secteur tertiaire (6%) et l’agriculture (1,7%).

SGL Carbon et oxyde d'azote l Relations Presse Bridge Communication

Enfin, pour les benzo(a)pyrènes (BaP), le principal émetteur est de façon écrasante le secteur résidentiel (88,5%), en raison principalement du chauffage individuel au bois. Viennent ensuite les transports (6%), l’industrie (5%), le secteur tertiaire et l’agriculture (0,2% chacun).

« Le site SGL Carbon de Chedde est souvent montré du doigt à tort car c’est évidemment commode. Mais c’est l’arbre qui cache la forêt. La préservation de l’environnement et la qualité de l’air sont des préoccupations importantes et légitimes qui méritent une analyse objective des différentes sources d’émissions », affirme Serge Paget. « La réalité de la pollution dans la vallée de l’Arve mérite d’être vue en face. Les principaux émetteurs de particules fines, d’oxydes d’azote et de BaP ne sont pas l’industrie mais bien le secteur résidentiel – essentiellement en raison du chauffage individuel au bois – et à un degré moindre celui des transports ».

 

A propos de SGL Carbon

SGL Carbon est un des leaders mondiaux de la fabrication de produits à base de carbone et de graphite de synthèse de haute qualité. Ces produits entrent dans la fabrication de produits innovants de haute technologie sur des marchés en forte croissance dans les domaines de l’énergie verte et de l’électro-mobilité, notamment pour l’industrie des semi-conducteurs des puces informatiques, des LED, de la filière nucléaire, ou encore des panneaux solaires et des batteries lithium-ion. SGL Carbon est engagé pour la santé et la sécurité de ses collaborateurs, ainsi que pour la préservation de l’environnement à travers la promotion de solutions et de produits durables. Le site de production de Passy (Haute-Savoie) compte 223 employés, fait travailler plus de 50 personnes en sous-traitance, pour un chiffre d’affaires de 67 M€ en 2018. Environ 85% de sa production est destinée à l’exportation.

Télécharger le communiqué de presse en PDF

Contacts médias :

Bridge Communication
Francis Temman
M : 06 50 92 21 56
francis.temman@bridge-communication.com